Qualité de l’air : aérez c’est bon pour la santé !

 

La qualité de l’air représente aujourd’hui un enjeu important en matière de sécurité sanitaire. La qualité de l’air, c’est ce qui correspond en quelque sorte à son niveau de propreté. En France, elle est mesurée chaque jour par une association de surveillance dédiée qui donne les indices de pollution et la concentration des polluants dans l’atmosphère. Cette surveillance concerne la qualité de l’air extérieur, mais qu’en est-il de l’air que nous respirons dans nos bureaux, nos appartements, nos maisons ? Comment faire pour s’assurer un environnement sain dans nos espaces de vie, à l’heure où les sorties extérieures sont à nouveau réglementées ?

Un seul mot d’ordre : aérer

Nous faisons la promotion de la propreté, mais pour nous elle ne peut être complètement garantie sans un environnement sain.
En effet, une mauvaise qualité de l’air intérieur peut représenter une véritable menace pour les usagers. Cela peut en effet occasionner de la fatigue, des symptômes allergiques tels que le nez, les yeux ou la gorge irrités, et même des crises d’asthme liées à la prolifération de microbes et d’acariens.
Pour assurer une bonne qualité de l’air dans vos locaux, il est primordial d’aérer et ventiler quotidiennement les espaces de travail. Ceci pour y renouveler naturellement l’air et faire évacuer les particules polluantes liées au mobilier et au matériel qui y sont présents. C’est bien sûr valable pour vos habitations, qui deviennent actuellement, pour la plupart d’entre vous, vos bureaux.

Pour aller plus loin sur la qualité de l’air

En ces temps de pandémie et pour aller plus loin dans l’assainissement des espaces clos, nous proposons également l’installation de purificateurs d’air. En règle générale, ils sont utilisés dans certains secteurs où la réglementation impose que l’air soit désinfecté et dépollué. C’est le cas par exemple des cuisines industrielles ou des stations d’épuration. On les retrouve également dans l’hôtellerie, les bureaux et les salles d’attente. Dans le contexte des collectivités et des infrastructures médicales (écoles, hôpitaux, crèches, maisons de retraite etc.), on utilise des systèmes à photocatalyse, qui permettent de détruire aussi bien les bactéries et les virus que les micro-organismes et les acariens, ainsi que les champignons, moisissures et polluants. Sans oublier ce que l’on perçoit en premier lieu : les odeurs.

Si vous souhaitez renforcer votre protocole d’assainissement de l’air en ces temps si particuliers, nos experts se tiennent à votre disposition pour effectuer diagnostics et préconisations.

Partagez !

Archives

Des questions sur notre Groupe et nos activités ? En savoir plus sur nos solutions de nettoyage ?
Obtenir un devis ? Nous nous tenons à votre disposition :

Contactez-nous

LinkedIn
Share